Blog

Soins dentaires : les bonnes raisons d’opter pour un dentiste en Turquie

Par Le 18/09/2020

Réputée pour ses chirurgies esthétiques de hautes qualités et ses implants capillaires à la fois fiables et accessibles, la Turquie représente aujourd’hui une destination salutaire et intéressante, pour la santé de la bouche et du portefeuille, afin bénéficier d’excellents soins bucco-dentaires sans se ruiner pour autant en implants, bridges et autres facettes dentaires.

Les soins dentaires moins cher en 2018

Soins dentaires en Turquie : le prix du sourire

Avons-nous besoin de rappeler l’aspect particulièrement onéreux et souvent prohibitif, des soins dentaires en France ? Au cours des dernières années, la chirurgie et les soins dentaires en Turquie ont évolué de manière spectaculaire. Que ce soit pour un soin Hollywood Smile, pour la pose d’implants de couronnes dentaires et autres bridges et facettes dentaires ou encore les greffes osseuses, les tarifs moyens des soins dentaires en Turquie sont de 50 à 75 % moins chers qu’en France. A titre d’exemple, pour un implant de couronne dentaire en France, les prix proposés tournent autour de 1700 à plus de 2000 €. Le prix de ce même implant dentaire en Turquie est proposé à plus ou moins 400 €. Il faut avouer qu’un écart aussi avantageux ne laisse pas du tout indifférent.

Les devis de soins dentaires proposés en Turquie, largement plus économiques que ceux proposés en Europe, sont d’autant plus attractifs qu’ils sont proposés avec des prestations de haute qualité et des prothèses et des facettes dentaires faits avec des matériaux haut de gamme en céramique et en zirconium.  

Un voyage de soins dentaires en Turquie, ça se prépare…

Il convient cependant de souligner le fait que si l’on envisage des soins dentaires en Turquie, il est nécessaire de bien préparer son voyage médical et d’accorder un soin particulier à choisir son dentiste turque. Plus la recherche du meilleur tarif et des meilleurs soins est approfondie, plus on met de chances de son côté pour avoir le sourire hollywoodien dont on a tant rêvé.

Parcourir le web à la recherche du bon dentiste en Turquie est un premier pas pour bien préparer son voyage. Il faut toujours veiller à chercher les cliniques dentaires et les dentistes les plus réputés et qui affichent les plus hauts taux de satisfaction. Comparer les devis et les prestations de chirurgies dentaires en Turquie est aussi important pour s’assurer de bénéficier du meilleur rapport qualité/prix possible de soins et de la blanchiment dentaires en Turquie. Penser aussi à la question du suivi suite aux opérations dentaires est aussi important, d’où la pertinence d’inclure ce paramètre dans les critères de recherche des meilleurs soins dentaires en Turquie.

Plus jamais gros

Par Le 16/09/2020

On peut avoir une vision très angélique du monde et se dire que la diversité des silhouettes est un bien. Oui, on peut avoir cette attitude et dire sur les réseaux sociaux qu’être gros n’est pas un problème. On peut même revendiquer une identité de gros, inventer le concept de mannequins rondes et communiquer sur le « Big is beautiful ».

Plus jamais gros

Sauf qu’être gros, c’est assez difficile à vivre. On vous regarde, on vous juge on vous réifie dans cette identité de gros. Gros devient un élément identifiant de ce que vous êtes. Pourquoi ?

Parce que vous êtes au-delà d’une norme. Cette norme, vous pouvez vous en fiche, vous pouvez demander à ce qu’elle vous soit argumentée, mais vous sentez qu’elle existe. Quand on est du point de vue de celui qui regarde le gros, on ne peut pas s’empêcher d’émettre un jugement intérieur.

Bien entendu, le jugement n’est pas une vérité :  on peut dépasser son jugement mais on ne peut pas faire que la réalité ne soit pas. Il y a des maigres, il y a des gros, c’est comme ça.
Par convention(les normes dont nous avons parlé) , par l’esprit de compétition de l’époque(et qui dure) , par notre volonté intrinsèque de continuer à optimiser l’humain par la machine, on peut se dire que l’humanité tend à rejeter l’exception.

Ce n’est pas un hasard, si le règne des régimes, des solutions minceur, du sport, de la mécanisation de l’humain perdure. Il faut le savoir, il faut le sentir : nous ne continuerons pas à vivre dans un monde ou l’écart par rapport à la norme continuera à être vécue comme une imperfection à corriger. Il pourrait arriver un jour où être gros sera interdit.

Préparez-vous. Le tableau est noirci à dessein. Mais tout ce que nous savons de notre époque fait que l’hypothèse d’un monde ou les surpoids est intolérable n’est pas folle. Préparez-vous. Oui mais comment ? Si vous le pouvez encore, insister sur les régimes qui marchent en vous faisant aider et suivre par un médecin qualifié. Passez par la liposuccion :  ça ne fait pas maigrir mais ça disloque les bouées apparentes.

Mais surtout guettez les progrès des techniques. Si déjà pour des embryons, on suppose qu’il est possible d’agir sur des maladies probables, sur leur sexe, sur leur capital génétique, il est assez probable qu’on pourra agir directement sur les causes héréditaires, génétiques du poids.

Avant que ça n’arrive et après que ce soit arrivé. Peut être que la nutrition aura également changé : comme dans certains films de science fiction (Le cinquième élément) vous vous nourrirez de gélules fournissant uniquement les nutriments nécessaires au fonctionnement du métabolisme et basta.

Peut être que si vous n’arrivez pas être comme les autres dans ce monde futur, on vous mettra au clou. Oui pensez-y c’est possible.